Paste your Google Webmaster Tools verification code here
Santé

Ce qui va changer avec la loi Touraine : avis de patiente

21 octobre 2015

J’ai longtemps hésité avant d’écrire un article sur ce sujet, me demandant si c’était légitime ou non et puis j’ai trouvé que ça l’était : je suis maman de jeunes enfants souvent malades, hypocondriaque et assez poisseuse niveau santé!

Peut-être êtes-vous au courant, même si c’est peu probable étant donné la complète dés-implication des médias sur le sujet, mais une réforme scandaleuse est en passe d’être votée discrètement sans que les Français soient vraiment au courant!

J’ai envie de vous parler de la réforme ou Loi Santé 2015 Touraine (du nom de la ministre)!

Avant d’écrire cet article je me suis documentée, j’ai même lu le projet de loi et j’ai parlé de ça avec plusieurs médecins (tous unanimes). Je ne suis pas médecin, femme de médecin ou fille de médecin et vu la tournure de la profession, je ne serais sûrement pas mère de médecin ! Ceci est donc l’avis et la prise de conscience d’une patiente sur une réforme bien réelle et inquiétante!

La réforme Touraine contient plusieurs sujets : salles de shoot, avortement, alcool chez les jeunes, tabacs, partage des données médicales, tiers-payant,… Tout n’est pas mauvais mais celles concernant la médecine libérale craignent pas mal!

Peut-être avez-vous vu qu’il y a depuis un moment un mouvement de contestation chez nos médecins et franchement il y a de quoi !

Ce qui va changer avec la loi Touraine : avis de patiente

Ils ne dénoncent pas que la généralisation du tiers-payant, comme nous le vendent les JT et autres chaines d’informations, mais un ensemble de réformes, qui ,sur du long terme met en péril leurs boulots ET notre liberté en tant que patient.

Comme j’aime bien les visuels, j’en ai trouvé un qui va vous résumer ce qui risque d’arriver si la loi Touraine passe :

Ce qui va changer avec la loi Touraine : avis de patiente

Ce qui va changer :

Le choix du médecin traitant :

Il sera déterminé par la sécurité sociale (l’Etat donc), pour éviter les déserts médicaux sur le papier. Bon, par contre si votre médecin traitant attitré ne vous convient pas pour x ou y raisons (soyons honnête quand on devient maman des raisons il y en a des tonnes), vous pouvez toujours consulter ailleurs mais vous ne serez pas remboursé ! Sympa non ?! Confier sa santé à une personne qu’on ne choisit pas (ou qu’on paye plein pot) ça fait flipper!

La généralisation du tiers-payant :

Côté patient : on ne sort plus d’argent, un peu comme les personnes bénéficiant de la CMU.

Moi j’aime payer mon médecin (surtout que je suis remboursée 3/4 jours après) pour le principe, le geste… Je ne conçois pas profiter d’un service sans contre-partie physique : un chèque par exemple ! Mais j’aime aussi connaître le coût! Parce que, qui ici connaît le prix d’une analyse de sang ? D’une péridurale ? D’une opération de l’appendicite ? … J’aime savoir combien je coûte pour la sécu et surtout ce que facture mon médecin (j’ai déjà eu le cas d’une facturation en clinique d’une péridurale alors que j’en ai pas eu …).

Côté médecin : un remboursement plus long (voir très long) mais surtout à mon avis une dépendance totale de la sécurité sociale… En gros : les contraintes d’être indépendants (charges, impôts et loyer à payer) avec les contraintes d’être payé par un tiers et non pas par ces « clients ». En rajoutant aussi le temps qu’il va falloir qu’ils passent pour vérifier les remboursements pour éviter de perdre de l’argent, un temps qu’ils ne passeront pas à faire leur vrai métier! Bref, après autant d’années d’études, je comprends qu’ils aient les boules!!

Le règne des mutuelles :

Les mutuelles prendront le pas sur la sécurité sociale… Choix des hôpitaux ou cliniques agrées et donc des chirurgiens, des techniques et des délais d’opérations. Vous n’êtes pas d’accord ? Pas de problème mais vous paierez ! Rappelons-le, les mutuelles, à la différence de la sécu, sont payantes pour le patient et maintenant obligatoire au sein de votre entreprise. Votre couverture santé dépendra donc de votre employeur… Encore une fois, elle est où la liberté ?

Ouverture des données médicales :

Les mutuelles auront accès à vos antécédents médicaux et n’hésiterons pas à s’en servir pour justifier des cotisations beaucoup plus élevées qu’à la normale … Le secret médical accessible à des organismes privés ! Voilà, voilà…

Le bilan c’est que nous perdrons une totale liberté en tant que patient sur la qualité des soins, qu’il y aura des inégalités encore plus flagrantes en fonction de nos lieux d’habitations et que la sécurité sociale disparaîtra petit à petit au profit de mutuelles privées qui ne nous épargneront pas… Et dire qu’il y a des pays qui se battent pour une protection sociale de santé! C’est sur qu’au moins on ne parlera plus du trou de la sécu mais nos budgets seront eux bien troués!

Pas franchement radieux comme avenir non ? 

 

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Djahann 12 novembre 2015 at 21 h 43 min

    Effectivement, les médias ne parlent que de ce qu’ils veulent ! Je n’avais pas entendu parlé de certains points. Et la mutuelle obligatoire choisie par l’employeur (dont ce n’est pas le métier, qui choisira les moins chères et pas forcément le mieux….ou celles dont les représentants auront su convaincre), ça me révolte. Je ne suis pas du tout d’accord avec ça.
    Ni pour le tiers payant généralisé. Les gens vraiment modestes ont la CMU (et je l’ai eue) et les autres doivent apprendre que rien n’est jamais gratuit. Le remboursement se fait relativement vite et ce n’est pas aux médecins de gérer ce genre de tracasserie : ils sont là pour soigner !

  • Leave a Reply