Paste your Google Webmaster Tools verification code here У жителей Украины есть возможность взять моментальный займ на карту через сайт https://anticredit.org.ua.
L'été dans le var Maman du var

J’aime pas l’été

26 juillet 2016

Je sors du placard frigo et je fais mon coming-out… Je DETESTE l’été!

Je le dis en majuscules parce que j’en ai marre de ce truc où il faut sauter de joie une fois que la chaleur arrive, embarquant avec elle tout un tas de désagréments qui me font bouillir littéralement de l’intérieur…

Allez-y, appelez-moi « Grintchou »… M’en fout! Moi j’aime pas l’été. J’aime pas la plage en été, j’aime pas la chaleur, j’aime pas l’eau de mer, j’aime pas conduire en été, j’aime pas les salades de pâtes, j’aime pas les robes, j’aime pas les concert de chanteurs nuls sur les places, j’aime pas les gens qui disent « on se fait un barbuc’ « , j’aime pas les touristes qui savent pas où ils vont alors que le code de la route, c’est le même partout en France connard, j’aime pas les fêtes foraines, j’aime pas les salades de riz et j’aime pas les moustiques… J’aime paaaaaaas tout ça …

J'aime pas l'été

Le seul truc que j’aime l’été, c’est les glaces ! Surtout celles de chez Barbarac à Saint-Trop’ (ouais j’ai des goûts de luxe…)

J’aime bien être bronzée aussi… J’ai l’impression que plus tu bronzes, plus tu as l’air fine… J’aurais aimé être née black du coup!

Enfin, je mens… J’aimais l’été mais plus depuis que je suis maman et que j’ai des dizaines de kilos en trop !

Etre mère en été c’est la merde (comme si le reste de l’année ça l’était pas…)! Déjà ça commence avec le casse-tête des grandes vacances. A part si tu es instit’ ou en congés parental, faire garder ses enfants pendant deux mois soit ça te coûte un bras, soit ça te demande une organisation de dingue. Sans compter qu’il faut que tu aies des (beaux) parents retraités qui gèrent et qui puissent te garder les petits plusieurs jours d’affiler (sans les casser) pendant que toi, gros con, tu pars bosser.

J'aime pas l'été

Ensuite viens la difficile épreuve d’aller à la plage avec tes gosses.. Non mais la blague! Déjà quand tu as rentré la bouée orque du grand, les brassards, la bouée du bébé – bouées que tu gonfles avant bien entendu, tu voudrais pas galérer à les gonfler une fois là-bas -,  les serviettes, les chaussures en plastiques (moches en plus), les 2 bouteilles d’eau, le goûter, les rabanes et si tu es complètement maso, tu embarques aussi le pique-nique… Bref, c’est tout juste si tu trouves la place pour y caser les enfants… Déjà là tu as transpiré environ 1kg de sueur, donc tu pues et pour couronner le tout quand tu rentres dans la voiture il fait au moins 500 degrés … Tu te crames les fesses sur le bout de ferraille de la ceinture… Tu tiens ton volant du bout des doigts parce que « putain mais c’est chaud » et tu es à deux doigts du malaise vu que tu ne peux plus respirer comme il faut, la température étant équivalente à celle de ton four pour la cuisson d’un gâteau Alsa!

J'aime pas l'été

Aaaaahh.

Tu le sens le bon moment là ? Et encore ce n’est que le commencement !

Tu arrives sur une plage, tu marches 15 minutes pour te trouver un coin relativement désert (c’est à dire qu’entre ta serviette et celle de ton voisin il y a environ 3 mètres, un luxe quoi!). Tu t’installes. Tu restes habiller pour sécuriser les mioches (c’est que ça file se noyer à une vitesse folle ces machins-là!). Pendant 10 minutes, sous un soleil de plomb, tu déshabilles l’enfant, tu installes les serviettes, tu enfiles le maillot, les brassard, tartine de crème, enfiles chapeau, chaussures en plastique (toujours moche), lunettes, tu multiplies tout ça par le nombre d’enfant et maintenant tu (re)pues… Et quand tu es enfin en maillot et que tu t’approches de l’eau turquoise de l’eau jaune-pipi tu as 60% de chance que l’eau soit glacée, 30% de chance qu’il y ai des méduses partout, ce qui te fait plus que 10% de chance de te baigner en toute sécurité !

Soyons clair, je suis née dans le var mais :

1/ je ne me baigne pas si l’eau ne fait pas au minimum 27°  (sauf si je suis bourrée)

2/ si j’entends le mot « méduse » je ne mets même pas un orteil dans l’eau! Le mot « requin », je suis déjà dans la voiture qu’on se le dise…

3/ je n’ai vais que sur les plages de sable… Parce que quand tu sors de l’eau sur les cailloux tu douilles grave

-> C’est pour ça que je préfère les piscines privées (non parce que les municipales y’en a des trucs à dire là encore)… Oui goûts de luxe tu te souviens ?

Quand j’étais jeune, mes journées plage c’était :

Bus climatisé -> moi, ma serviette et mon monoï (éventuellement un ballon de volley) -> arrivée à la plage : ma serviette tenait compagnie à mes affaires toute la journée -> beach volley et baignade toute la journée -> drague et rigolade entre copines -> retour dans le bus climatisé -> douche et sieste à 18h avant de manger.

Voilà… Là j’aimais l’été ! Mais maintenant plus du tout! En plus si je mets un bikini, je suis sûre de rameuter un banc de baleines qui penseraient avoir oublié une copine à elles !

Vivement cet automne pour que l’on puisse retrouver une vie normale… Sur ce, je retourne dans mon frigo, je n’aurais pas dû en sortir pour vous écrire, parce que maintenant j’ai chaud, je transpires, je (re re) pue et je pégue !

Myrtille du collectif « Je déteeeeeeeste l’été » pour y adhérer -> partagez !

 

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply Melant 8 août 2016 at 9 h 35 min

    Je viens de découvrir ce blog. Qu’est-ce que j’ai rigolé! Ici on se force avec le papa pour aller à la plage avec des deux. Avec une serviette/personne sous les fesses pour rentrer et ne pas mouiller la voiture, le sable qui s’y glisse quand même malgré toutes les précautions , le parasol payé trop cher qui a cassé quand on l’a ouvert en arrivant… Mais bon, c’est gratuit, à 10 minutes avec circulation, ça a le mérite de les fatiguer et on peut avoir un moment à deux dans la soirée.

  • Reply aurore Bernard 1 août 2016 at 8 h 04 min

    Ho le fou rire de bon matin ^^

  • Reply barbatrucs1 30 juillet 2016 at 16 h 06 min

    haha tu m’as bien fait rire !

  • Reply Laure Falot 30 juillet 2016 at 13 h 09 min

    Trop cool un collectif anti-été , quel bonheur!!! Tout pareil, vivement l’automne que je sorte sous la pluie sauter à pieds joints dans les flaques avec bibiche presque 6ans et poupou presque 2 qui pour une: se fait « bouffer » par les moustiques et pour l’autre:brûle au soleil avec maman qui cherche désespérément de l’ombre pour sortir car je dois être mi-vampire….. Merci pour ce moment de détente!!! Vite, le froid, la pluie, les pulls et doudounes

  • Reply Maï B 27 juillet 2016 at 10 h 30 min

    Hello!! Bon je vais pas y aller par 4 chemins: tu m’as fait mourir de rire! J’ai adoré, je me suis reconnu à plusieurs reprise dans ton récit et encore je n’ai pas d’enfant mais moi non plus j’aime pas l’été!! Je rajouterais à toutes tes remarques extrêmement pertinentes que quand il fait chaud, les poils repoussent plus vite (donc faut s’épiler plus souvent!!), la peau brille mais pas d’un éclat ravageur^^
    Et en vrac aussi: la queue partout et notamment pour remplir le frigo, plus rien dans les rayons (conséquence de la remarque précédente), on dort super mal parce qu’il fait trop chaud (t’as compris j’ai pas la clim’), les médecins sont tous partis en vacances quand à toi bien sûr il t’arrive quelque chose… (tu remarqueras qu’à la montagne, les médecins eux, ils restent là quand il y a les skieurs!!!!!!!!) Du coup si t’as le malheur de te retrouver aux urgences, tu y passes le week end! etc etc etc…
    Là tout de suite de quoi je rêve?? de marrons chaud, de champignons, de feuilles qui tombent des arbres et même de pluie!!!!!! hihihi^^
    Merci pour ce bon moment de décompression et bon courage
    bises

  • Reply Virginie BRECCIA 27 juillet 2016 at 9 h 12 min

    bonjour, tres bien résumé !!!! cela me rassure je ne suis pas la seule a ne pas aimer l’été , de plus le retour de plage avec le sable que l’on retrouve retrouve encore chez soi aprés avoir secoué les serviettes sur la plage puis sur le parking en bas de chez soi, les avoirs ensuite lavées et etendues, il y en a encore … breff , je n’aime pas l’été non plus !!!! la piscine municipale en nocturne pour éviter les momes du centre aéré c’est la seule chose que j’aprécie 🙂

  • Reply Choplain 27 juillet 2016 at 0 h 32 min

    Je n’aime pas l’été dans le sud, il fait BEAUCOUP trop chaud, la peau moite, les fenêtres ouvertes et ce bruit incessant dans les rues ( je suis au mourillon , tres beau quartier mais tres bruyant). Je suis originaire de Normandie et maman d’un bébé de 6 mois. Alors déjà l’été dans le sud sans enfant quand on est pas habitué c’est l’enfer mais avec un petit bout de chou qui ne sais plus comment se mettre à cause de cette chaleur c’est l’enfer , vivement fin août que je prenne un bon bol d’air frais chez moi

  • Reply Anaïs 26 juillet 2016 at 22 h 39 min

    Merci pour ce moment de rigolade . J’ai complètement adoré ton article. Je n’aime pas l’été, la chaleur étouffante, le monde non je déteste ! Je haie la mer, et pire le sable je suis une psychopathe du ménage et propreté alors cette chose horrible qui colle a la peau me dégoûte. J’ai peur des méduses et c’est bien vrai a l’idée d’être dans l’eau je cesse de regarder autour de moi au cas ou . Tourner, virer de très et trop longue minutes a trouver une place des que tu veux sortir surtout quand tu vas a la plage charger comme un boeuf ! Enfin bref je n’aime pas l’été et je suis pourtant Toulonnaise. J’aime le froid, j’aime l’hiver

  • Reply Marie-Laure Morello 26 juillet 2016 at 22 h 37 min

    Mais je te rejoins tellement ^^ Déjà de base, j’habite en campagne et j’ai une bébé piscine gonflable… Donc autant te dire que le La Valette > Pin Rolland euh NO WAY sauf pour un pique nique le soir… Le La Valette > Cabasson à 8e et 2h de bouchons pour rentrer ‘– et les autres plages même pas pour rire ^^
    Pi mes +15kg qui s’accrochent, Mini ne kiffe pas trop non plus… Enfin bref, vive que je me casse dans le Morbihan pour mes vacances !!!

  • Leave a Reply