Etre mère

La difficile épreuve de la nounou

28 août 2015

Oui, pour annoncer la couleur je trouvais que « la difficile épreuve de la nounou » c’était pas mal !

Pour vous mettre dans le bain, imaginez que vous êtes une maman ultra angoissée, maniaque du contrôle (comme Christian mais sans le côté sexuel-pervers quoi), qui ne fait confiance à personne, qui imagine toujours le pire, qui est sur-informée et qui est ultra fusionnelle avec sa petite dernière !

C’est bon vous êtes dans la peau du personnage ? Ce personnage c’est moi ! Alors comment vous dire, quand il a fallut penser à une garde pour enfant, c’était ….

La difficile épreuve de la nounou

… disons… difficile ! Mais bon, je ne peux pas devenir chef d’entreprise avec ma bébé dans les pieds donc j’ai vraiment dû me faire une raison et chercher une nounou …

Non, je déconne, j’ai pas réussi à chercher mais le destin avait décider pour moi et j’ai eu une place en crèche familial ! Bon, ben va falloir y aller maintenant …

Le jour J approche … je suis très calme !

La difficile épreuve de la nounou

Non vraiment, très très très caaaalme

La difficile épreuve de la nounou

Le premier jour c’est super bien passé ! C’était trop cool ! Bon ok, ça a duré une heure et je ne l’ai pas quitté !

Le deuxième jour je suis rentrée et je l’ai laissée… Mon petit bébé, qui parle pas et ne pourra pas me dire tout ce qu’il se passera, chez une inconnue avec le papa inconnu et les enfants inconnus… Je souris (pokerface) et lui dit « à tout à l’heure », « amuse toi bien » et la porte se ferme … La relou que je suis à envie de

La difficile épreuve de la nounou

Mais je peux pas !

La psychopathe en moi à envie de récupérer ma fille et courir loin, loin, loin où personne ne viendra me la reprendre…

La difficile épreuve de la nounou

Bon en vrai ,je ne fais rien de tout ça… Je ferme la porte, me retourne et je m’en vais … En prétendant que tout va bien, que je suis heureuse qu’une inconnue la garde, que je n’imagine pas du tout qu’on va lui faire du mal ou qu’on l’ignore dans un coin,… Ben oui, je suis peut-être une psychopathe mais je ne peux pas m’empêcher de penser à ça…

La difficile épreuve de la nounou

Oh ça va Mickey hein ! Pas besoin de me faire juger par une souris qui parle, mal fringué, avec 4 doigts sur chaque main et qui traîne avec un canard, un dingo et un chien !!! Timbré toi-même va!

Ahhhh c’est l’heure ! Les 60 minutes les plus longues de ma vie… (Oui c’est l’adaptation, imagine une journée de 8h..)

Je la récupère !

« Elle a pleuré ? »

« Non pas du tout, elle a bien joué »

#filleindigne

« A demain! »

Pourquoi à demain ? Nan j’déconne « à demain hein! »

Arrivée à la maison c’est bain et inspection de chaque centimètre carré de ma fille … L’hypocondriaque que je suis, lui a déjà trouvé un début de bleu, la fille rationnelle que je suis se dit que ce n’est rien du tout… Je me demande si je suis la seule à faire ça, j’ai un peu honte mais j’y peux rien ! Elle rigole toujours autant alors je suis rassurée, comme Robert !

La difficile épreuve de la nounou

Le lendemain je lui ai préparé son sac de grande fille qui reste mon petit bébé d’amour à moi… L’indépendance quoi !

En allant la chercher, j’apprends qu’elle a pleuré, d’ailleurs elle a des résidus de larme séchée sous les yeux, ma pauvre bébé.. Je l’imagine pleurer en réclamant sa maman sans qu’elle ne vienne … Laisser son enfant c’est vraiment horrible !

Ça ne fait que 4 jours mais je ne sais pas si j’arriverais un jour à faire confiance ! Comment j’ai fait pour mon fils ? Facile, sa nounou faisait partie de la famille, ça aide à pas devenir fou !

Petit Dieu des enfants, des crèches et des assistantes maternelles, je te prie pour que tu protège ma petite fée, que tu es mis une personne bienveillante sur sa route et qu’elle ne s’étouffe pas, fasse pas de gros bobos, ni de petits si possible, que personne ne la frappe ou n’est de geste déplacé sur elle, qu’elle n’attrape pas de maladies, sauf accessoirement la varicelle comme ça c’est fait, qu’elle soit chouchouté, pleins de câlins et de bisous, qu’elle ne voit aucun signe de violence, ni de cris, ni de guerre, ni de.. Bon tu m’as compris quoi ! Je compte sur toit !

#coeuraveclesdoigts

La difficile épreuve de la nounou

Et puis quand je serais riche, j’embaucherais quelqu’un qui gardera mes bébés dans une prison dorée à la maison !

Par pitié, dis-moi que chez toi aussi ça a été difficile ?

La difficile épreuve de la nounou La difficile épreuve de la nounou

You Might Also Like

1 Commentaire

  • Répondre lairaa 29 août 2015 at 20 h 56 min

    Adaptation qui va débuter dans quelques jours.. Ma pire angoisse?! Qu’on la laisse pleurer dans un coin toute seule ou qu’elle ne soit pas assez câliner ! Pfff ça va être durrrrr mais je vois que je suis pas ma seule !

  • Laisser un commentaire