Paste your Google Webmaster Tools verification code here У жителей Украины есть возможность взять моментальный займ на карту через сайт https://anticredit.org.ua.
Santé Toujours utile

L’alimentation de bébé – Le lait

23 septembre 2014

Au cours du spot des efluentmums 2 en décembre dernier à Paris, j’ai eu l’occasion de faire un atelier sur la nutrition et les comportements alimentaires suite à l’étude Nutri-Bébé SFAE 2013 ( Secteur Français des Aliments de l’Enfance). L’atelier était mené par le Dr Alain Bocquet, Pédiatre et Responsable du groupe Nutrition de l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire et par le Pr Jean-Pierre Corbeau, Professeur émérite de Sociologie à l’Université de Tours. Bref deux Monsieurs qui savent ce qu’ils disent et s’appuient sur les chiffres de l »enquête menée sur un échantillon de 1200 mamans d’enfants de 0 à 3 ans.

Je vais essayer de vous faire un résumé (avec presque 1 an de retard) sur ce qui a été dit. Ce sont des conseils de médecins qui sont relatés ici, il n’y a aucun jugement ! Je suis la première à m’être rendu compte que j’ai « foiré » certaines parties de la nutrition de mon fils … Je vous dis pas ma tête au fur et à mesure de l’atelier …

Concernant le lait, voici ce que je peux vous en dire :

– Bébé doit consommer du lait exclusivement jusqu’à ces 4 mois, le début de la diversification doit se faire idéalement entre 4 et 6 mois maximum (mais je reviendrais aux aliments solides dans un prochain article, plus complet). Lui faire consommer autre chose que du lait avant 4 mois augmente  son risque d’obésité à l’âge adulte ainsi que le risque de maladies allergiques.

– Le passage du lait 1° âge au lait 2° âge est préconisé au 6° mois de bébé jusqu’au 1 an de l’enfant dans l’idéal.

– L’utilisation d’un lait de croissance est conseillée à partir de 10 à 12 mois jusqu’au 3 ans de l’enfant. Le lait de croissance est adapté aux besoins de l’enfant contrairement au lait de vache. Il contient 20 à 30 fois plus de fer, 2 fois moins de protéines, plus d’acides gras essentiels comme l’oméga 3 par exemple, 2 à 3 fois moins de sel et des quantités plus importantes de zinc, de vitamines A, D, E, C.

– L’utilisation de laits végétaux (amande, soja, châtaigne,..) est à interdire chez les enfants de moins d’un an, il ne peuvent pas couvrir les besoins nutritionnels du nourrisson.

– Les laits d’autres animaux que la vache sont trop riches en protéines pour l’enfant de moins de 3 ans.

– Quitte à consommer du lait de vache, il est préférable de prendre du lait entier et non du lait demi-écrémé. Le lait écrémé le prive de 50% de l’apport lipidique essentiel comme élément de croissance pour son cerveau.

L'alimentation de bébé - Le lait

Je publierais bientôt le compte rendu de cet atelier sur la partie allaitement ainsi que sur le passage à l’assiette / à table .

 

 

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Ex-croissance 26 septembre 2014 at 11 h 39 min

    Le « lait » de croissance est un énorme truc marketing, bien français (gros producteur de lait)!

    Pourquoi s’arrêter à 3 ans ? Progressivement on devra nourrir nos enfants de cette boisson 100% chimique (ce n’est pas du lait) et couvrant certains apports nutritionnels durant toute leur croissance !
    Dans la plupart des pays, développés ou pas, le lait de croissance n’existe pas ou presque, bizarre non ?

    On doit déjà bourrer les tout petits de vitamine d, k, de fluor et il faudrait en plus leur donner du fer, des oméga 3 etc… Non merci !

    Mangez équilibré !

  • Reply lyly 23 septembre 2014 at 19 h 31 min

    Pfiou et moi qui me suis laissé convaincre a l epoque pour mon fils par les on dit … j ai arreté le lait de croissance a 1 an et demi pour du lait de vache.. comme quoi… tout n est pas marketing.. merci pour l article

  • Leave a Reply