Paste your Google Webmaster Tools verification code here
Entre nous Santé

« Enfant différent  » : « L’amour, c’est quand la différence ne sépare plus »*

2 mars 2013

La différence, cette différence, sa différence… Aujourd’hui sur la page Facebook des Mamans du Var, une maman est venue me parler de sa petite histoire, un diagnostic posé sur une différence, des inquiétudes, un besoin d’en parler avec d’autres mamans…

« Handicaps sensoriels, physiques, mentaux, malformations, maladies génétiques, chroniques »

Alors ce court article non pas pour vous le raconter car je n’ai aucune expérience personnelle et médicale mais simplement pour trois raisons. Premièrement pour mettre en lumière ces supers mamans inquiètes mais qui ne laissent rien paraître, ces mamans pour qui la différence n’en ai pas une et qui rendent leurs enfants uniques, ces mamans qui transmettent tant d’amour et d’énergie positive! Mesdames, du fond du coeur j’ai un profond respect pour vous!

Ensuite pour ne jamais oublier d’apprendre à nos enfants, parfois « méchant » avec ces enfants un peu différent, ce qu’est la tolérance!

Enfin pour permettre à certaines d’entre vous de vous mettre en relation pour échanger, se soutenir, informer, partager, si le coeur vous en dit !

"Enfant différent " : "L'amour, c'est quand la différence ne sépare plus"*

http://www.enfant-different.org

*Citation de Jacques de Bourbon Busset

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Emilie B. 3 mars 2013 at 21 h 01 min

    Ton article me fait réagir pour plusieurs raisons, et notamment parce que cette notion de différence me touche personnellement…

    Tu parles de maladie, d’handicap,mais il y a également d’autres différences,qui peuvent paraître insignificatives,mais qui ne le sont pas forcément aux yeux des mamans concernées… Ça peut être une taille très petite, un pouds trop gros, une absence de marche à un âge donné, une absence de langage, etc… Ces petits retards qui font que l’enfant ne rentre pas dans la case, dans la dite « normalité », et qui inquiètent la plupart du tenps leurs parents.

    Ce que je trouve, moi, difficile, c’est le regard des autres parents, sur ses enfants la,porteur de « handicap »qu’il soit médical ou pas…ce regard embarrassant, ces phrases anodines, mais blessantes, et cette comparaison incessante…
    Du style, « ah, il a 9mois, il est tout petit, mon fils a 3 mois faisait ce poids la », ou « ah, à 18mois il marche toujours pas? » Etc etc etc
    Nous sommes tous différent, tout le monde le sait, mais nous, maman, nous aimerions que notre enfant soit « comme tout le monde », qu’il rentre dans la norme… Et lorsque ce n’est pas le cas, au delà de l’inquietude que cela engendre, c’est le regard des autres qui est difficile…
    Quand les autres mamans comparent leur enfant, qui est forcement plus evolué, plus grand,plus en avance que le notre, ça fait mal… C’est cette répétition de qques mots échangés, qui renvoient toujours à la question « pourquoi le mien? »,qui est dure….

    Et le pire, je crois, c’est, lorsque maladie il y a, et qu’elle est dévoilée,c’est ce regard gēné,embarrassé, qui traduit une certaine culpabilité d.avoir pu comparer son propre enfant à un « handicapé » et cette pitié, pour l’enfant, et ses parents…

    Je pense que la difference en est toujours une, mais les mamans essayent juste qu’elles ne deviennent pas un handicap….

    En ce qui concerne les enfants,pour travailler avec eux, je crois que lorsqu’il y a des mots mis sur la différence, les enfants ne se moquent pas, et au delà de leur tolérance, ils font en sorte eux mêmes que cette différence s’efface… À nous, adultes, de les confronter à cette différence, et bien évidemment il faut leur montrer le bon exemple, et ne pas se moquer…

    Comme toi, je respecte profondément ses mamans dont les enfants sont « différents » , malades, ou non….

    Merci pour ce log que je trouve super et pour cet article qui m’ont permis d’exprimer un profond ressenti qui ne demandait qu’à sortir….

  • Leave a Reply