#Etdefemme

Le stress et moi

2 juillet 2015

L’écriture est ma thérapie! Au fil de mon blog, j’ai parfois besoin d’écrire des choses profondes, qui me hantent ou qui m’empêche d’avancer. A l’inverse d’un journal intime, me dire que ce qui m’empêche parfois d’être épanouie est lu et relu ça me fait du bien! Je ne peux plus m’en servir pour me cacher puisque tout le monde sait! Alors voilà, hier à 4h30 du matin, alors que je veillais sur ma petite fée malade, j’ai écrit … Je ne me suis plus arrêtée et ça m’a fait du bien! 

Le stress

C’est un peu comme un vieux copain, un brin lourdo, dont on a du mal à se séparer.Je l’ai connu enfant et depuis il est là, parfois très présent, parfois à l’écart, mais toujours là!
J’ai commencé à stresser très jeune ! Comment je le sais ? Parce que j’ai perdu mes cheveux à 7 ans ! Un an après le divorce et la séparation un brin chaotique de mes parents ! J’ai fait ce qu’on appelle des pelades nerveuses (perte de cheveux en plaque)! En même temps à 7 ans, on ne devrait pas voir ses parents se déchirer, on ne devrait pas savoir ce qu’est la violence et comprendre que l’amour peut s’arrêter! Et si maman s’arrêtait de m’aimer moi aussi… Du coup tu angoisses! Tu perds tes repères parce que qui dit divorce, dit déménagement et changement ! Changement d’école, de copains, de qualité de vie aussi… Le changement à 7 ans c’est difficile ! Puis papa, on le voit plus beaucoup… Plus comme avant ! Et maman se débrouille comme elle peux mais élever 2 enfants seule c’est pas évident donc elle crie un peu plus que d’habitude ! Toi, tu stresses… T’es petite alors tu sais pas comment on fait pour pas stresser, à 7 ans tu ne sais pas relativiser ! C’est ton monde qui s’écroule et toi tu es sous toute cette merde qui t’empêche de respirer ! Je ne comprends pas pourquoi ce pedopsy me demande de lui faire des dessins … Alors je veux pas ! Puis finalement je lui en fais ! Je dessine des jolies mamans avec de grands cheveux qui tiennent la main de jolis papas! Avec leurs jolis enfants qui ont tous beaucoup de cheveux et l’air (trop) heureux … Ils ont plus de cheveux que moi en tout cas ! Je continue à les perdre … A 10 ans c’est pas évident ! Et puis il repousse et ça va un peu mieux niveau cheveux ! Maintenant je mange … J’ai tout le temps faim ! J’ai envie de fouiller partout pour trouver du sucré et je le fais ! Je pleure beaucoup et j’angoisse dès que je reste seule à la maison quelques secondes!

L’adolescence et l’insouciance arrive… Je me sens bien! Je me sens mieux ! Mes cheveux ne tombent plus et je mange moins! J’ai maigrit et grandit ! Je suis jolie et je le sais ! Les garçons gravitent autour de moi, je suis pas la plus mauvaise à l’école et je fais rire toute ma famille ! J’ai réussi … J’y suis arrivé ! J’ai enfin enfilé une carapace crédible qui dit « tout va bien » … Je commence même à me convaincre ! Et puis vient le premier amour, celui qui ne dure pas toujours … Sauf dans les chansons! Sauf que le mien est un bel enfoiré et qu’il me fait ce qu’à fait mon père à ma mère (dans les grandes lignes) ! Voilà ce qui arrive quand on donne son amour… On vient le déchirer, marcher dessus et on rigole de le voir tout piétiner ! J’ai 18 ans mais j’ai aussi 7 ans ! Je recommence à perdre mes cheveux et à manger ! L’amour s’est arrêté comme pour papa et maman ! Je le savais ! Ce truc là est périssable ! En fait aimer c’est être maso! C’est dire à une personne « tiens je te donne mon âme, tout ce que je suis, tout ce que je peux donner… Prends-en soin! » et dans une société de consommation comme la nôtre, il arrive forcément un moment où on se lasse ! Et sans le faire exprès (ou pas), on casse tout ce que l’autre nous a donné!

J’ai 19 ans et je vais bien! Enfin, je vais bien… Ça c’est ce que je dis aux autres! Je fait des cauchemars de trahison, de séparation, de personne qui se moque de moi quand je suis au plus bas! Je grossis un peu mais ça va ! Difficile de relativiser à cet âge quand vous êtes le centre de votre univers ! Difficile de prendre du recul pour voir ce qui vous arrive quand vous êtes un brin nombriliste!

Et puis il y a ce garçon au bord de cette piscine qui nous attire irrémédiablement ! Comme on est maso, on a envie d’en savoir plus, d’y aller ! Et ce qui devait arriver arriva … On se donne ! Enfin on donne ce qu’il reste de nous! Cette âme toute abîmée  ! L’homme de ma vie récolte les restes ! La confiance est une notion qui m’est devenu étrangère ! Tout ceux que j’aimais m’ont trahis … Comment est-ce possible de faire confiance à ceux que je n’aime pas encore ? J’essaye mais je n’y arrive pas !

J’ai 20 ans et je suis jalouse ! Je ne perds plus mes cheveux, je ne mange plus trop mais je suis jalouse! Maladivement ! Au point où je vérifie tout même si je n’ai pas de doute ! Et on en souffre! Ça devient addictif ! Les palpitations quand on fouille, le cœur qui se sert au moindre petit message inoffensif, la nausée d’avoir peur de trouver quelque chose !! On étouffe l’autre, on le prive de sa liberté, de son jardin secret ! On veut tout savoir, tout connaitre au risque de tout perdre! C’est un suicide affectif! Je ne veux pas le perdre alors j’arrête! Difficile au début mais avec de l’entrainement on y arrive! Le téléphone peut rester seul sans qu’on se jette dessus, l’historique internet n’est plus consulter tous les jours,… J’y suis arrivée !

J’arrête le sport, je sort souvent et je m’installe avec mon homme.. Je recommence à manger … + 5, + 10, + 15 kilos … Je me réfugie là-dedans! C’est enivrant et à 22 ans j’ai bien le temps de maigrir !

Et puis un jour cette petite coquille imparfaite et fêlée donne naissance à son premier poussin ! Et là le stress, le vrai revient ! Celui de le perdre ? Pourquoi tout se stress? Je crois qu’il était toujours là mais que comme mon monde était centré sur moi-même j’arrivais encore à le contrôler ! Maintenant ce n’est plus moi, c’est lui! Lui qui est si dépendant de moi!

Aimer inconditionnellement… Ça y est je sais ce que c’est ! J’ai 23 ans et je sais ce qu’est l’amour ! Je sais que celui-là ne pourra jamais s’arrêter ! Je suis reliée pour toujours à lui! Mon fils ! Bien sûr j’aime son papa très fort mais les amoureux sont-ils éternels ? Du refus catégorique je passe au doute, ce qui est un énorme progrès pour moi! Au lieu de donner ce surplus d’âme que je viens de trouver à celui qui l’attend depuis longtemps, je le donne à mon bébé ! Celui qui ne me trahira jamais !..

Les années passent et les épreuves aussi ! Mon homme a faillit mourrir! Il y a eu ce message d’adieu, cet hélitreuillage et ce miracle ! Cette chance inouïe! Je sais que je l’aime et j’aimerais pouvoir tout lui donner même si consciemment je le fais, il y a une partie inconsciente qui ne veut pas sortir ! Le couple a du mal à résister à la parentalité ! Il n’y a pas de mode d’emploi et il est facile de se perdre !

Une rupture, une remise en question, un retour, un décès, un accident, une nouvelle maison, une naissance… La vie va à 100 à l’heure! Vite, trop vite ! Le stress est là tapis dans l’ombre … Plus fort que jamais aprés avoir été nourri de tant d’angoisses ! Et l’inévitable arriva! Le moment de faiblesse qui laisse entrer le stress … Je n’ai pas la force de le mettre de côté ! Le peu de force que j’ai je le garde pour mes enfants ! Il m’envahit, me submerge et m’étouffe! J’en ai le souffle court !

J’ai 27 ans, je mange beaucoup et je perds mes cheveux! Je refais même de l’eczéma et du psoriasis ! Je me mets à faire de grosses migraines ! Un seul responsable : le stress! Il me dévore ce gros con! Un moment de lucidité et je décide de me battre ! J’en ai marre de pleurer, j’en ai marre de grossir, j’en ai marre de croire que je vais mourir ! J’essaye de faire sortir ce boulet de stress de ma vie ! A coup de pied au cul si il faut ! Le point positif c’est qu’avoir touché le fond (de la piscine dans mon pull bleu marine) ça m’a permis d’y voir plus clair ! Je m’expose à nu aujourd’hui en espérant que du coup je n’ai plus besoin de cette carapace vu que vous saurez qui je suis! Je suis une coquille abîmée qui ne crois pas en l’amour éternel mais qui se bat pour y croire, je suis une fille pleine de stress (et de gras), je suis celle qui ne peut pas avoir confiance aux autres, je suis cette petite fille de 7 ans qui bouchait les oreilles de son frère pour ne pas qu’il les entendent! Je suis cette fille et cette femme qui a répété tant de fois « moi je vais bien », je suis celle qui ayant peur de juger ses parents n’a jamais voulu exorciser tout ça ! Je ne veux plus être cette personne ! Enfin, je serais toujours Elle mais je veux l’enterrer en ne gardant que ce qu’elle m’a apportait de positif Il faut que j’évolue sinon je vais pourrir sur place! Je veux me débarrasser de ce poids qui m’empêche de m’ouvrir entièrement aux autres! Il est l’heure, à l’aube de mes 28 ans, je peux passer à la version 2.0 de moi-même !

Ce texte n’a pas pour but de faire du mal à qui que ce soit, au contraire il est là pour me faire du bien ! Aux personnes concernées par ce texte je vous aime plus que tout malgré tout et jamais je ne jugerais vos choix! Qui suis-je pour le faire ? 

Le stress et moi

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Flores 7 juillet 2015 at 13 h 23 min

    Whaou …paraît comme d hab …j avais écris plus mais j ai tt effacé …je te souhaite une belle évolution …tu es déjà une super maman …

    • Reply mamanduvar 12 juillet 2015 at 17 h 39 min

      Merci beaucoup !

  • Reply PATALANO 3 juillet 2015 at 9 h 22 min

    Très beau
    et oui dure dure la vie des fois
    Bon courage

    • Reply mamanduvar 12 juillet 2015 at 17 h 42 min

      Merci pour le soutient !

  • Reply Celine 3 juillet 2015 at 5 h 29 min

    Merci myrtille pour ce beau témoignage touchant. Je pense que beaucoup de personnes vont se reconnaître, dont moi…
    J’espère que ça ira de mieux en mieux. Je fais moi aussi un (gros) travail sur moi, et peut être qu’un jour tout s’arrangera…
    Merci encore

    • Reply mamanduvar 12 juillet 2015 at 17 h 42 min

      Merci! Je te souhaite également que tout aille mieux!

    Laisser un commentaire