« Lui »

11 novembre 2018

« Lui » alias Efpé… Who’s that boy ?

Je m’aperçois qu’il s’est présenté ici mais en fait je ne vous ai pas dit ce qu’il représente pour moi ce « Lui », ce mystérieux Efpé qui est venu écrire quelques lignes sur mon blog.

Notre histoire, notre rencontre n’a pas sa place ici, elle nous appartient, mais disons que la suite que l’on connaît aujourd’hui n’était pas facilement une évidence même si tout a été naturel dès les premiers mots.

Le temps et la distance ont été le ciment de notre « relation ». Moi qui ne suis pas patiente pour un sou (#expressiondevieille), j’ai l’impression d’avoir réussi à vivre ce que j’ai toujours voulu vivre : s’apprivoiser petit à petit, se connaître entièrement, sans filtres (à part le filtre bonnasse de Snap) et sans mensonges.

Il est devenu mon confident petit à petit… Je suis de nature à garder certains secrets pour moi, je ne connaissais pas/plus cette sensation de pouvoir se reposer sur quelqu’un… C’est à la fois tellement agréable, mais aussi tellement flippant. J’ai toujours cru, que d’avouer certaines angoisses ou un certain vécu faisait de moi une proie facile, que je me suis construit une barricade pour éviter d’être percée à jour. Il y a peu de personnes qui savent tout ; je ne remplis même pas les doigts d’une main… Il y a peu de personnes sur terre qui ont mérité ma confiance (la meuf qui a un melon de dingue) et je peux vous dire que lui l’a gagnée avec une facilité déconcertante.

J’avais lu un livre qui s’appelle « tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part » (je te le conseille vivement) et dans ma vie il y a eu plusieurs âmes que j’ai retrouvées, que je suis persuadée d’avoir connues avant. Des évidences, des personnes avec qui tout est naturel, tout arrive sans rien prévoir, avec qui tout résonne. Il y a eu Candice, ma meilleure amie de lycée, qui est ma prolongation, que j’aime profondément et qui m’est indispensable. Il y a eu Karine, ma meilleure amie un peu plus récente, qui est mon miroir, comme l’impression d’avoir été fabriquée dans le même moule, que j’aime aussi (oui, je te le dis encore et encore – elle en peut plus) et il y a eu « Lui ».

Ces personnes, j’ai l’impression de les avoir déjà connues à la seconde où je les ai rencontrées. C’est assez dingue (et vous allez me prendre pour une folle) mais quand j’ai cette sensation, je refuse catégoriquement de les perdre! Je donnerais tout pour les garder auprès de moi pour la vie…. Une arapède les gars, je vous le dis!

Donc, pour en revenir à « Lui », beaucoup me demandent « mais qui est-il? », même l’une de mes meilleures amies a eu un doute… C’est dire si j’aime conserver le mystère. Je le fais parce que l’histoire est tellement belle que je veux la vivre pleinement sans en parler autour de moi, comme si le fait d’en parler me volait une partie de cette histoire. Je le fais aussi parce que c’est relativement frais et que je ne sais pas où va mener tout ça. Je le fais aussi parce qu’une part de moi à peur de la chute et moins vous saurez qui il est moins dure sera la chute (que je crois)…

(Attention, âmes sensibles s’abstenir : ce passage va être complètement cucul)

Il est celui avec qui j’aime regarder les étoiles, celui avec qui je peux passer des larmes aux rires, celui avec qui je peux parler de tous les sujets de la terre, celui avec qui je rigole comme une gamine de 15 ans, celui qui me calme, celui qui m’apaise, celui qui me remet sur le droit chemin, celui qui rentre dans mes délires chelou à base de Géraldine, celui qui m’a fait redevenir celle que j’étais, celui qui m’a fait réécrire ici, celui qui ne me laisse jamais de marbre, celui qui me protège (trop parfois- ça va je plaisante), celui qui croit en moi, celui pour qui je me suis challengée au gainage, celui qui me fait manger des piments qui déchirent sa mère, celui qui refait la vaisselle derrière moi, celui qui peut m’écouter parler de tout et de tout le monde… Bref vous l’avez compris, il est devenu un pilier dans ma vie.

Après, ce début d’histoire n’est pas facile si on anticipe trop les choses ou si on regarde en arrière… Au début, j’ai essayé de me projeter et puis en fait, je suis tellement persuadée de ce qui m’attends que je me dis qu’il ne vaut mieux pas anticiper ni rétrograder. Il faut simplement vivre l’instant présent et attendre d’écrire la suite… Wait and see…

Je ne sais pas exactement ce que je suis pour lui, je ne sais pas si c’est aussi clair dans sa tête que dans la mienne, je ne sais pas si c’est aussi intense, mais c’est ça l’avantage des sentiments, c’est que quand ils sont sans artifices, on a pas besoin qu’ils soient à la même hauteur (même si on l’espère vivement)! Et c’est bien la première fois qu’une personne de sexe masculin est totalement transparente avec moi et que je le suis avec elle, alors rien que pour ça, je kiffe chaque seconde en espérant que les éléments extérieurs n’iront pas contre nous et que son ange gardien et le mien soient copains comme cochons #deuxiemeexpressiondevieille

Alors, je vais faire une pétition pour que jamais il ne disparaisse, pour signer, c’est simple, laissez un commentaire en dessous de ce billet (vous pouvez le menacer de lui péter la gueule si il le fait, je suis d’accord, vous pouvez aussi le soudoyer en chocolat (noir)).

Yolo & Mamanduvar (on s’est mises d’accord toutes les deux sur « Lui »)

⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️⬇️

"Lui" "Lui"

You Might Also Like

35 Commentaires

  • Répondre Cherine 14 novembre 2018 at 6 h 15 min

    waouh tous simplement plein de bonheur. Je suis du côté de Efpe moi, attendez l’article lui est dédié, elle a dit tellement de choses belles sur Lui.
    Bon Efpe on attend ta déclaration.

    • Répondre Efpé 14 novembre 2018 at 9 h 57 min

      Merci beaucoup Chérine ! Mais vous savez les filles (et le garçon du coup), nous ne sommes pas dans des camps opposés avec Myrtille hein, on ne veut pas que ça tourne à la guerre des genres XD. Derrière tout ça il n’y a que de l’Amour ! Et tu trouveras d’ailleurs ma déclaration déjà en ligne (oui j’ai lu dans tes pensées et t’ai devancée).

  • Répondre Paulette Cissé 13 novembre 2018 at 23 h 11 min

    La roue finit toujours par tourner, je vous souhaite une longue vie pleine d’amour. Très contente pour toi

  • Répondre Julien 13 novembre 2018 at 22 h 46 min

    C’est toujours un plaisir de te lire Myrtille et de te sentir heureuse.
    Mais solidarité masculine oblige, car j’ai bien l’impression d’être un des rares mecs (à la fois mari et papa) à te suivre sur le blog… (ben ouais !), je prendrai SA défense et me ferai un plaisir d’être son avocat (pas le fruit, OK ??) 8-}
    Continuez sur cette voie ! 😉

    • Répondre Efpé 14 novembre 2018 at 9 h 46 min

      Ah merci Julien. C’est Amazone Land ici ou quoi ? 😉

  • Répondre LylyFash 13 novembre 2018 at 22 h 42 min

    Roh tu me replonges 10 ans en arrière. J ai eu le droit d être jeune quelques minutes. En parlant phrase de vieille ^^ pour vivre heureux vivons caché 😉 donc je compte jusqu a 3. Et vous allez vous cacher. 1. 2. .. ok je sors lol.!

    • Répondre Efpé 14 novembre 2018 at 9 h 44 min

      Tu n’as pas compté jusqu’à 3. Tu triches.

  • Répondre Heremoana 13 novembre 2018 at 21 h 43 min

    Myrtille je suis tellement contente de te relire et de voir que tu vas bien.
    Et solidarité feminine oblige s’il te fait du mal on lui pète la gueule..
    Et comme dirait Didier Super (ouais j ai des gouts de merde) si on te casse les dents t’es moche haha !! Bisous ❤️

    • Répondre Efpé 14 novembre 2018 at 9 h 42 min

      Ça devient clairement de la violence en réunion.

  • Répondre Efpé 13 novembre 2018 at 0 h 35 min

    Merci à toutes les autres pour vos encouragements et vos menaces qui me vont droit au cœur !

  • Répondre Marie 12 novembre 2018 at 8 h 58 min

    Je tente ma chance (un peu comme avec les concours de noël actuellement sur fb) efpé est le verlan de péfe donc péfe daddy. Efpé est = puff daddy
    Merci pour l’écriture, j’adore 🙂

    • Répondre mamanduvar 12 novembre 2018 at 13 h 16 min

      lol ! C’est presque ça ! Hihihi! La voix en moins (quoique j’ai jamais entendu en fait)

      • Répondre Efpé 13 novembre 2018 at 0 h 30 min

        Je ne suis pas Puff Daddy, raté (et non Myrtille, j’aime pas chanter. Ou alors du Casseurs Flowter, tu fais Gringe ou Orel ?).

        • Répondre mamanduvar 13 novembre 2018 at 12 h 52 min

          Orel évidemment ! Je suis forcément la plus cynique des deux!

  • Répondre Tif tiif 12 novembre 2018 at 8 h 57 min

    C’est un plaisir de te relire Myrtille ! Tu es la super preuve que la roue tourne et qu’on finit toujours par se relever. Et si  » Lui  » y est pour beaucoup, alors c’est juste top, j’espère que vous garderez cette connexion pour toute la vie ( ben voila je suis cucu aussi merde ). Et bien-sûr… s’il s’en va… on lui casse la tête… et a coup de chocolat NOIR ( que du coup il ne pourra pas manger !).

    • Répondre mamanduvar 12 novembre 2018 at 13 h 15 min

      J’adore quand t’es cucu! On est des râleuses cyniques ascendant romantique que veux-tu ! 😉

  • Répondre Marianne Maraval Épouse Bourtoule 12 novembre 2018 at 7 h 28 min

    Wahou, quel beau billet ! Quelle belle déclaration ! C’est beau, c’est touchant ! Je suis tellement heureuse de te lire avec, à nouveau, ces étoiles dans les yeux et dans le coeur ! Efpé, je viendrais aussi te casser les dents si tu fais mal à ma petite Myrtille jolie ! Belle vie à vous, même si tout n’est pas encore clair j’ai l’impression ! Vivez l’instant présent et éclatez vous ensemble !

    • Répondre mamanduvar 12 novembre 2018 at 13 h 15 min

      Et merci ! Oui en effet en me relisant ça fait vraiment chanson de Lara Fabian limite ! Il a pas pris ces jambes à son cou en le lisant c’est déjà ça 🙂

      • Répondre Efpé 13 novembre 2018 at 0 h 32 min

        C’était bien plus beau qu’un texte de Lara Fabian.

        • Répondre mamanduvar 13 novembre 2018 at 12 h 53 min

          Tu viens de perdre les fans de Lara !

        • Répondre Marianne Maraval Épouse Bourtoule 13 novembre 2018 at 21 h 36 min

          OHHHH, que c’est mignon !!!

  • Répondre Marine 12 novembre 2018 at 7 h 22 min

    Myrtille is back ! Rien que pour ça « Efpé » on te kiffe à mort.

    • Répondre mamanduvar 12 novembre 2018 at 13 h 14 min

      lol <3 <3

    • Répondre Efpé 13 novembre 2018 at 0 h 32 min

      Merci Marine !

  • Répondre Bernadette 11 novembre 2018 at 23 h 49 min

    Myrtille gràce a efpé tu scintille !!
    ( Je fais des rimes lol )
    tes mots sautillent !!
    Et te connaissant tu te retiens mais quel plaisir de te sentir si vivante
    * Alors efpé garfe a ta gueule

    • Répondre mamanduvar 12 novembre 2018 at 13 h 13 min

      Merci ma Nanette <3 <3 faut absolument que je vienne te voir !

  • Répondre Caroline 11 novembre 2018 at 23 h 09 min

    En lisant je crois bien avoir compris qui tu efpe, enfin je pense le savoir depuis le début mais yolo sait tellement mettre le suspens.. alors ravie que votre histoire vive et ce jusqu’à l’infini

    • Répondre mamanduvar 12 novembre 2018 at 13 h 13 min

      Je sais pas si tu as réussi à faire le rapprochement mais oui je t’en avais déjà parlé! C’est un 9 (encore) ! lol
      Gros bisous
      P.S : tu viens quand ?

    • Répondre Efpé 13 novembre 2018 at 0 h 33 min

      Continue ton enquête Caroline…

  • Répondre Rebecca 11 novembre 2018 at 22 h 21 min

    Très cher Efpé, j’ai juste envie de te dire merci, je te kiffe déjà. Pourquoi? Parce que tu as remis les paillettes manquantes à la vie de Myrtille. Alors oui, je crois qu’on est plusieurs à être capable de te casser les dents si tu ne la traite pas comme elle le mérite. Mais j’ai comme l’impression que tu es une belle personne alors Welcome Mister Efpé

    • Répondre mamanduvar 12 novembre 2018 at 13 h 12 min

      Merci ma Reb! Il a la pression maintenant hihihi ! J’espère qu’un jour tu le rencontreras en chair et en os (et en muscle) ! Bisous

    • Répondre Efpé 13 novembre 2018 at 0 h 34 min

      Moi aussi je te kiff déjà Rebecca. Et si jamais on doit me casser les dents tu auras un FASTPASS comme à Disney pour passer devant les autres.

      • Répondre mamanduvar 13 novembre 2018 at 12 h 53 min

        lol! J’ai oublié de vous parler de son humour! 🙂

  • Répondre Maïa 11 novembre 2018 at 22 h 20 min

    Interdiction pour lui de te faire du mal, sinon je reviens dans le var lui casser la figure, par contre s’il est gentil je lui donneria du chocolat (noir)

    • Répondre mamanduvar 12 novembre 2018 at 13 h 07 min

      Lol! Un amour ! Tu me manques et d’ailleurs je passe pas loin de chez toi ces derniers temps ! Faut qu’on se trouve un moment pour se voir toutes les deux <3

    Laisser un commentaire